The Happiness Projet, by Gretchen Rubin

Blog Articles - Books

Oui, je crée des sections sur des coups de tête. Il faut que je ré-organise mon entête de pages ….

Ça fait déjà un moment que je me pense sur le sujet du Bonheur. Après tout, c’est quoi être heureux ?

En tout cas, j’ai tout pour être heureuse : un job (un job que j’aime bien), un toit sur la tête (un toit que j’aime bien aussi) et un copain (que j’aime plus que bien). En vrai, je n’ai jamais vraiment eu à me plaindre. Mais ce qui m’intéresse, c’est être heureuse mieux.
C’est bien beau d’avoir une voiture de sport, une piscine ou un château. Si on ne le remarque pas, et qu’on envie les autres, on n’est pas heureux. Avoir un copain ou un mari, ce n’est pas pour lui reprocher qu’il n’a pas fait le lit. Si on a des enfants, ce n’est pas parce qu’on veut les envoyer à Harvard. Le bonheur ne tombe pas tout cuit dans le bec, le bonheur ne se cherche pas. Il se créé.

Une fois arrivé à cette conclusion, j’ai commencé à faire quelques petites recherches. Notamment des bouquins d’auteurs qui ont plus ou moins eu le même cheminement d’esprit.
J’ai d’abord lu le livre de Coué, sur sa fameuse méthode. J’avoue que je n’applique pas à la lettre la dite méthode, parce qu’en vrai, je le faisais déjà plus ou moins consciemment. Une blague de ma grand-mère qui finalement est restée ancrée (du coup, je suis persuadée de vivre sous les tropiques).
Puis, j’ai lu « You are a badass », de Jen Sincero. Tout n’est pas à garder dans son livre, mais elle pointe quand même pas mal de petites choses que j’essaie parfois de suivre, sans structure aucune, simplement quand j’y pense.

IMG_0079
Je crois que mon iPod n’était pas net ce jour-là. Je me demande s’il ne boit pas en cachette.

Puis, il a le livre de Gretchen Rubin, donc, The Happiness Project, qui me parle beaucoup plus que les autres (au moment où j’écris ces lignes, je n’ai pas fini de le lire, ça vous dit à quel point il m’inspire).

IMG_0002

Déjà, une des premières choses qu’elle dit, et elle le répète plusieurs fois, c’est que chaque personne à sa version différente du bonheur, et que forcément, son Happiness project à elle ne va pas ressembler à celui de son voisin, ni à personne d’autre. C’est important de se souvenir de ça. Mais le truc, c’est qu’on peut quand même se servir de son expérience. Car même si même si on est tous différents, il y a des éléments commun qu’on peut quand même retrouver. Pas au niveau des enfants ou du boulot de mon côté, mais pour être plus énergétique, ça, je peux lui piquer des idées.

Ce que je trouve beau dans l’histoire, c’est qu’elle n’est pas forcément plus heureuse, mais qu’elle profite mieux de l’instant présent, elle est moins pressée, plus alerte….Et que finalement, toutes ces petites choses mises bout à bout font que en fait, si, elle est plus heureuse. Elle profite mieux de son bonheur. Et c’est ce que j’aimerais pouvoir faire aussi.

Bref, en vrai, j’aime bien lire les livres de « Self-help » comme on les appelle, les livres de développement personnel. Pas que j’en aies beaucoup besoin, mais ils sont quand même intéressant.

 

IMG_0081
Un autre livre que je lise par phase car ce ne sont que des citations

Traduction pour mes amis non anglophone (coucou maman) :
– Si vous vous sentez jaloux des autres, regardez de plus près leur vie et posez-vous la question : Est-ce que je veux vraiment être comme eux ?
– Il vaut mieux allumer une bougie que maudire les ténèbres.
– Accordez-vous sur vos pensées négatives, irrationnelles, ou inutiles, et défiez les.

Publicités

4 réflexions sur “The Happiness Projet, by Gretchen Rubin

  1. J’ai parcouru les deux livres et comme tu le dis il y a des points importants qui me parlent aussi. En fait peu de choses importent en tant qu’objets. Les moments sont beaucoup plus importants. Les gens dont on se souvient sont rarement ceux qui nous ont offert des cadeaux (j’aime bien les cadeaux!) mais du temps, de l’attention. La nature pour moi est essentielle au bonheur. Joli billet. Sois heureuse.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. Moi aussi, j’aime bien les cadeaux, mais c’est vrai que si je regarde en arrière et que je me souviens des bonbons moments, ce sont des visages que je vois, pas des objets.
      Sois heureuse aussi.

      J'aime

  2. J’ai aussi lu son bouquin l’an dernier et je l’ai trouvé vraiment intéressant, j’ai trouvé qu’elle avait une approche différente des autres livres que j’ai pu lire sur le sujet. Evidemment, c’est une affaire personnelle au final mais ça donne des pistes.Je suis comme toi, j’aime bien ce genre de livres, sans forcément appliquer tous les conseils, ça donne des pistes. Dernièrement, j’ai lu « feel the fear and do it anyway » de Susan Jeffers, qui est aussi lié au bonheur et aux barrières qu’on se met sans s’en rendre compte. Super bouquin, si tu cherches une nouvelle lecture 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ça donne même de très bonnes pistes, vu l’article que je fais demain ;). C’est vrai que tous les conseils ne sont pas à prendre parce que certains ne nous concernent pas. Mais il est vraiment chouette.
      Merci beaucoup pour le livre de Susan Jeffers. Je vais l’ajouter à ma liste de livre à lire de ce pas 😀

      J'aime

Un petit message pour égayer ma journée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s