Nos Etoiles Contraires (Le film)

Je ne voulais pas voir ce film. J’en avais beaucoup entendu parler, notamment sur Tumblr, repère d’adolescents en tout genre. Le livre a eu beaucoup de succès chez les jeunes et même chez les plus vieux, on ne m’en disait que du bien. Mais en me renseignant sur l’histoire, j’avais peur que le film me rende super triste. Et ça n’a pas loupé. Attention, j’ai bien aimé le film, il est vraiment sympa. Mais il ne faut pas être trop dépressif…

A11auzVbZCL._SL1500_

L’histoire : Hazel Grace Lancaster est atteinte d’un cancer en phase terminal. Elle ne survit que grâce à un traitement expérimental. Ces parents l’obligent à assister à des groupes de soutien pour tenter de lui remonter le moral, et un jour, elle y fait la rencontre de Augustus Waters, un jeune homme lui aussi atteint d’un cancer qui lui a coûté une jambe, mais qui est en rémission depuis un an. D’abord réticente, Hazel se laisse prendre au jeu et tombe peu à peu sous le charme de Gus. Elle lui fait découvrir le livre de Peter Van Houten sur l’histoire d’une jeune fille malade également. Frustrés que le livre se termine au milieu d’une phrase, les deux jeunes décident d’aller rencontrer l’auteur à Amsterdam, grâce au vœu de Gus qu’il n’avait pas encore fait auprès des fondations pour les enfants victimes de cancer. Mais tout ne s’y passe pas comme prévu.

Le film se veut porteur d’espoir. Et il l’est, d’une certaine façon. Mais il est aussi assez dur psychologiquement. Le courage de Gus, Hazel et Isaac, un de leur ami qui s’est vu retirer les deux yeux, est vraiment touchant, mais voir la déchéance de l’un d’entre un est aussi très dur. Pour un film destiné à un public adolescent, c’est surprenant, mais ça a le mérite de nous montrer la réalité de la vie.
Et pourtant, le film est bourré d’humour. On rit aussi souvent qu’on pleure (souvent, donc) et voir les parents faire face tout en admettant leurs faiblesses n’est pas si décourageant. Il ne dramatise pas le fait que la vie doit continuer même après la mort d’un enfant.
Il faudra quand même qu’on m’explique pourquoi il y a autant de Français à Amsterdam.

Il y a surtout deux acteurs qui se démarquent. Les deux principaux. Ansel Elgort est Augustus (Gus), celui qui mort la vie à pleine dent, qui parvient à redonner espoir à Hazel. Je l’avais déjà vu dans « Divergent« , où il joue le frère de Tris, mais ici, on le voit quand même bien plus et on ressent toute l’affection qu’il porte à Shailene Woodley.
Shailene Woodley, justement…Elle est parfaite dans tous les traits de Hazel, du plus joyeux au plus triste. Elle est du même acabit que Jennifer Lawrence. Elle m’avait déjà tapé dans l’œil dans Divergent », où elle joue…Tris. Elle nous montre ce qu’elle sait faire et elle est vraiment douée.
Par contre, ça me faire bizarre de revoir ces deux-là en tant que frère et sœur dans le prochain Divergent. Mais au moins, ça prouve qu’ils ont vraiment une bonne alchimie ensemble.

Je ne regrette pas de l’avoir vu, mais je ne pense pas le revoir non plus. Je conseille tout de même d’aller le voir, il est vraiment chouette.

Note : 6,5/10 (ce n’est que mon ressentit…Je l’ai vraiment bien aimé, c’est juste que ce n’est pas mon genre de film)

La bande annonce en français, que je n’ai pas écouté, plus de 3 secondes, comme d’habitude :

Et la bande annonce en anglais :

Publicités

10 réflexions sur “Nos Etoiles Contraires (Le film)

  1. J’ai beaucoup aimé le livre même si comme toi, j’avais vachement peur qu’il soit trop dépressif… Et j’ai ri autant que j’ai pleuré. J’avais peur pour l’adaptation mais le choix des acteurs me rassure. J’irai le voir à sa sortie en France à condition qu’il soit en VO…
    Certaines répliques sont vraiment magnifiques, j’espère qu’on les retrouve dans le film

    J'aime

    1. Je n’ai pas vu le livre, donc je ne peux pas t’aider pour les citations. Mais j’y suis allée avec quelqu’un qui a lu le livre et apparemment, le film est assez fidèle.
      En tout cas, je te conseille d’aller le voir. Il est vachement triste, mais il reste vraiment bien aussi !

      J'aime

  2. Bon je crois que je le regarderai à l’occasion, mais pas dans l’immédiat parce que j’ai plutôt besoin de me changer les idées !

    J'aime

    1. J’ai entendu parler beaucoup de bien du livre. Peut-être que je le lirais un jour, mais il n’est pas dans mes priorités. D’autant plus que même s’il est bien, le film m’a déprimé.
      J’ai entendu parler du film Looking for Alaska. Apparemment, il est très bien. John Green a l’air d’être un bon écrivain.

      J'aime

Un petit message pour égayer ma journée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s