La Voleuse de Livres, de Brian Percival

Dernière review cinéma avant un certain temps, normalement. Le mois de Février a été riche en sortie, sans doute à cause de l’effet Oscars. On va vite revenir à des choses un peu plus anglaises.

movies-the-book-thief-poster

The Book Thief, donc. La Voleuse de Livres. Ça fait des mois que j’ai vu la bande annonce de ce film. La première fois, ça devait être avec « The Mortal Instruments » et ça date du mois de Septembre 2013, c’est pour dire à quel point j’ai vu la bande annonce, ces derniers temps. Et cette bande annonce m’a toujours fait pleurer. Pas le gros « ugly crying » (mais on va y revenir à celui-là), juste la petite larme qui coule doucement le long de la joue. Et comme j’adore pleurer devant les films (moi, maso…pas du tout), il fallait que je le vois. Mais il ne faut pas croire, je voulais aussi le voir pour l’histoire !

Et ce film est magnifique. Très dur, on ne doit pas sourire plus de trois fois, mais il est beau. L’histoire est très triste mais pourtant empreinte d’un grand optimisme. Et on voit ce qu’il se passe du côté des Allemands, et ça change des films qu’on a l’habitude de voir. Les Allemands ont tendance a être TOUS mis dans le wagon, mais c’est quand même une vision bien fermée de la nature humaine.

the-book-thief01

L’histoire : La jeune Liesel est confié à une famille d’accueil, la famille Hubermann, alors même qu’elle vient tout juste de perdre son frère. Avec l’aide de Hans, son nouveau père, elle apprend à lire et développe une vraie passion pour les livres. Alors que la Seconde Guerre Mondiale éclate, elle découvre une alliée inattendue et se lie d’une amitié forte avec Max, un jeune juif que la famille cache dans son sous-sol.

Parce que la mère de Liesel est communiste, elle est obligée d’abandonner sa fille pour la protéger. Ce n’est pas quelque chose dont j’ai beaucoup entendu parler. Et on cache aussi souvent le fait que les Allemands ont caché autant de Juifs que les Français. On sait, évidemment, que tous les Allemands n’étaient pas les Nazis que Hitler se plaisait à diriger. Mais le voir à l’écran est un bon coup de fouet à la mémoire. Il est trop simple d’oublier que les alliés ne sont pas les seuls à avoir souffert.
Grâce aux livres et aux mots, Liesel parvient à rester forte, et aide même les autres a se sentir mieux. A l’air du tout numérique, il est agréable de se dire qu’un bon vieux livre peut apporter du réconfort (Bon, je le savais déjà, mais mon ordinateur me l’avait fait oublié).
Ce qui est sûr, c’est que le film est très très triste. Généralement, je réserve le Ugly Crying pour quand je suis dans ma chambre, histoire d’éviter qu’on se moque de mon nez qui renifle mais surtout des gros yeux rouges tous bouffis et tous plein de larmes…Bah là, autant dire que j’avais l’air très maligne en sortant du ciné. C’est à ce moment-là que j’ai regretté de ne pas avoir de capuche sur mon manteau (surtout qu’il pleuvait).
Petit bémol, quand même. Je sais que le livre dont est tiré le film est écrit de cette manière, mais la narration en voix off par la Mort m’a perturbé. Mais alors, vraiment gênée. J’adore Roger Allam pourtant (voix de la Mort en VO), que j’ai eu l’occasion de voir sur scène. Mais la narration m’a gêné. Il faut dire aussi que je n’aime pas les narrations en voix-off dans les films !

Je connaissais déjà Geoffrey Rush. D’ailleurs, tout le monde le connait plus ou moins, car Pirates de Caraïbes à une certaine notoriété et le capitaine Barbossa, joué par Rush, jouit d’une certaine notoriété. Mais Rush est bien meilleur que ça. Je l’avais adoré dans « The King’s Speech« , il est également très bien dans « The Book Thief« . Il est meilleur dans les films historiques. Largement meilleur. Je connaissais également Emily Watson, mais plus de nom qu’autre chose. Certes, je l’avais vu dans « War Horse« , mais il n’y apparait que très peu. Mais comme Rush, elle a l’air vraiment excellente dans les films historiques.
Mais celle qui est vraiment parfaite dans le rôle, c’est Sophie Nélisse, qui joue Liesel. C’est une Canadienne Française qui a un accent tout à fait adorable en anglais (et qui doit avoir le même en français, à supposer qu’elle est fait son propre doublage) et elle est dans toutes les scènes du film, ou presque toutes. Elle pourrait avoir une grande carrière devant elle, si elle se débrouille bien.

Note : 8/10

J’ai réussi à trouver la bande annonce en français, houray !

Mais je vous conseille quand même plutôt la VOSTFR (Et oui, je confirme, j’ai encore pleuré devant…):

Publicités

10 réflexions sur “La Voleuse de Livres, de Brian Percival

  1. Si ça peut te rassurer, j’ai pleurer comme une Madeleine a la fin du livre! D’ailleurs, j’hésite à voir le,film parce que justement, j’ai beaucoup aimé le livre et généralement, je suis déçue par les adaptations.

    J'aime

    1. Je n’ai pas lu le livre, alors je ne peux pas te dire si c’est une fidèle adaptation ou pas. Je sais que j’ai beaucoup aimé le film et j’ai envie de te le conseiller. Mais comme je n’ai pas lu le livre, je n’ai pas non plus envie que tu ressortes de la salle de ciné en étant déçue…

      J'aime

  2. AH ! Alors ça; je suis contente que tu en parles ! Je voulais le voir, mais chéri n’étant pas pour, et comme le ciné ça coute cher et que parfois on a la flemme de sortir (^^), on fait des choix ^^

    Parce que franchement j’ai lu le livre il y a… au moins sept ou huit ans ? Au moins. Je devais à peine être au lycée.
    Et le livre était puissant, très puissant. Et tenait notamment au fait que justement, la Mort était le narrateur. Et quand j’avais vu la bande annonce, j’étais pas fan, un peu mitigée parce que je me disais que la puissance première, la présence de la Mort, ne pouvait pas être respectée et donc ça perdait de son intérêt. Je suis curieuse du résultat maintenant ^^
    Et comme ça fait un bout de temps que je l’ai lu, je pense que la déception de l’adaptation sera noyée par le redécouverte de l’histoire ^^
    Mais comme chéri voudra jamais, faudra que j’attende pour louer le DVD ^^

    J'aime

    1. Ah mais il est chiant chéri ! En plus, si tu lui fais lire ma review, il va se dire que tu vas pleurer pareil et ce n’est pas dit qu’il accepte plus ^^ ». Mais c’est vrai que le ciné, ça coûte cher, je comprend son point de vue. La flemme de sortir, ça ne marche pas. Mais le prix du ciné, ça peut freiner…

      Je n’ai pas lu le livre, mais apparemment, il est puissant, oui. Et je confirme qu’il y a la voix off de la Mort. Moi, la bande annonce me fait pleurer, après, si elle ne t’attire pas plus que ça, peut-être que ça fera pareil avec le film. Bon, après, j’évite de me baser sur les BA. La BA de Only Lovers Left Alive ne m’a jamais attiré et c’est pour moi le plus beau film de ce début d’année…Et avec sept-huit ans derrière toi entre aujourd’hui et la lecture, je pense que oui, la déception ne sera pas aussi grande que si tu l’avais lu il y a trois jours.

      Ce que tu peux faire, c’est attendre la sortie DVD et si vraiment ça t’a plu, tu te plains gentiment à chéri et il n’aura pas d’autre choix que d’aller au cinéma pour un film que tu auras envie de voir à ce moment-là…
      Ou tu fais comme moi, tu y vas seule. Au départ, c’est un peu déprimant, mais après 2-3 films vu toute seule, on s’y fait !

      J'aime

  3. Le livre est un pur chef d’oeuvre. L’auteur est un des mes favoris, mais je dois avouer que je m’y suis mise à trois fois avant de lire The Book Thief. Le début est inhabituel dans la narration. Mais ensuite quelle merveille. Merci de partager ce beau film en notre compagnie.

    J'aime

    1. Tout le monde me dit que le livre est magnifique. Ma mère l’a justement acheté grâce aux commentaires sur mon blog. Je le lirais un jour, c’est obligé, mais j’ai déjà plein de livres qui attendent…Et ça ne sera pas le premier livre dont le début pourrait me perturber. Il m’a fallu quatre essais avant de réussir à lire Le Seigneur des Anneaux….
      Mais de rien, ça me fait plaisir de partager mes découvertes avec vous !!!

      J'aime

  4. J’ai beaucoup aimé le film moi aussi, et j’ai presque tout compris dis donc (vu en V.O non sous titrée)…Il m’a donné envie de lire le livre. Mais une des personnes avec qui je suis allée le voir a largement préféré le bouquin au livre. Mais c’est généralement ce qui ce passe quand un livre est adapté au cinéma…

    J'aime

    1. Je crois que le film est facilement compréhensible en VO à cause des accents. Comme ils ont un accent prononcé, et assez proche du français finalement, c’est plus facile, même pour ceux qui ne sont pas habitués à l’anglais !
      C’est le problème avec les adaptations, ceux qui ont lu le bouquin avant sont souvent déçus. Ce qu’il faudrait faire, c’est lire le livre après avoir vu le film, en fait. Ou avoir lu le livre vraiment très longtemps avant…

      J'aime

Un petit message pour égayer ma journée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s