Ma famille d’accueil

Réédition de cet article

Nota Bene : Le blog n’est plus mis à jour et j’ai plus aucun contact avec mes familles d’accueil, ni même le monde Au Pair. Je n’habite également plus en Angleterre. 

Cette année, j’habiterais Leyton, qui se trouve à 20 minutes en métro du centre de Londres. Bon, ma famille d’accueil habite à 10-15 minutes à pied de la station de métro, mais il y a pas mal de bus à côté de chez eux, et il y en a même un qui va jusqu’à la Cathédrale Saint Paul, qui est à 5 minutes du Globe Theatre, mon lieu fétiche de Londres depuis que j’y ai vu « The Tempest« . De plus, il y a un parking juste à côté, si j’ai une voiture. Je serais donc plutôt bien placée.

Le quartier semble assez calme, mais avec quand même l’effervescence de Londres. Il y a l’hôpital derrière le jardin et l’école en face de la porte d’entrée, donc les matins risquent d’être un peu bruyant, mais ayant la même disposition en France (avec l’école derrière le jardin et l’hôpital à 2 minutes à pied), je ne serais finalement pas trop dépaysée et je suis habituée au bruit des enfants qui joue et de l’hélicoptère qui vient faire un tour. Donc pour moi, ce n’était pas un problème.

Screen shot 2013-06-02 at 14.36.23
Le A, c’est Leyton. Ça parait loin du centre de Londres, comme ça, mais pas tant que ça, quand on prend le métro (par contre, plus de 2h à pied)

A priori, je serais leur seule et unique Au Pair, car le père se retrouve à travailler un peu moins à l’étranger et un peu plus en Angleterre, et leur fille change d’école. Ils voulaient donc quelqu’un dont l’attention serait essentiellement centrée sur leur fils, cette année. Et donc coup, vu que je serais leur seule au pair, j’ai l’impression que je vais avoir le droit à plein de choses.

Déjà, quand j’ai demandé s’il était possible d’être payé £75 au lieu de £70, ils ont tout de suite été d’accord. En contre partie, j’aurais quand même un petit truc à faire un plus, c’est emmener le petit garçon à la piscine, dont l’entrée me sera payée par les parents…Comment dire non ?
De plus, ils veulent que je les accompagne en Turquie pendant les vacances de la Toussaint. Et pas pour surveiller les enfants, mais bien comme des vacances (ce n’est pas pour cela que j’arrêterais subitement de m’occuper d’eux). Et à chaque weekend qu’ils iraient en vadrouille quelque part en Angleterre, je serais invitée à aller avec eux. Ils ont également parlé d’acheter une petite voiture pour moi, pour que je puisse emmener leur fille à l’école (vu que le garçon va en face, je n’aurais pas besoin de la voiture pour lui). Mais ça, ce n’est pas encore fait.
La mère m’a également proposé de m’acheter le livre scolaire pour passer le CAE, l’examen au-dessus du FCE que j’ai passé en juin 2013. Le tout, sans que j’ai besoin de prendre des cours, puisqu’elle est prof d’anglais et se propose de m’aider quand il y aura des trucs que je n’aurais pas compris. En clair, je pourrais passer l’examen en ne payant que l’examen. Même pas le bouquin.
Ils voulaient également que je m’enregistre à l’OFSTED, le service qui recense les gens qui s’occupent d’enfants. Il faut que je passe le certificat des premiers secours, et il paient pour moi. En plus, ils s’occupent de l’inscription pour moi, je n’ai rien à faire, ou presque. Il y a un certain nombre de trucs qu’ils ne peuvent pas fournir à ma place.
De mon côté, je dois montrer de la bonne volonté pour m’intégrer à la famille et leur ramener mon certificat de bonne conduite (prouver que je n’ai pas de casier judiciaire). Vu tout ce qu’ils me proposent, je me vois mal refuser.

Il ne me reste plus qu’à croiser les doigts pour tout ce qu’ils m’ont dit ne soit pas du vent.

Petit bémol, peut-être : la famille est Mauricienne d’origine, et même si l’anglais est la langue principale à la maison, ils risquent de parler beaucoup en français. D’ailleurs, un de mes jobs sera d’apprendre la français aux enfants. Et pas seulement un mot ou deux au détour d’une conversation, mais vraiment français, pour qu’ils puissent comprendre ce qu’on leur raconte quand ils retournent à l’île Maurice. Ce n’est pas exactement ce que je cherchais, mais je pourrais toujours demander aux parents de me parler anglais, et de toute façon, pour le moment, les enfants ne peuvent pas me parler français et cela ne sera pas non plus tous les jours.
De plus, la famille est de confession musulmane, et sans aller à la mosquée tous les jours, ils ne boivent pas d’alcool et ne mange pas de porc. Bon, pour l’alcool, cela ne me dérange pas le moins du monde. Pour le porc, peut-être un peu plus, mais je pourrais toujours profiter que je ne mange pas avec eux pour en prendre.

Comme pour ma famille précédente, je ne dirais pas les noms. Par respect pour eux, et parce que même s’ils sont au courant que je tiens un blog, ils n’ont pas obligatoirement envie d’y figurer sous leurs vrais noms. On m’a appris la culture de l’anonymat et je reste très méfiante avec internet.

Le père : Le Dad : Bah oui, pourquoi chercher compliqué quand on peut faire simple ?
La mère : La Mum : Même raison que pour le père !
La fille, 7 ans: La Puce : Parce qu’elle m’a l’air toute mignonne, et que j’avais eu dans l’idée d’utiliser ce nom pour une autre fille que j’ai presque failli garder.
Le garçon, 4 ans : Minimoy : Quand je l’ai vu la première fois, il m’a fait pensé à un Minimoy. Petit et trop mignon.

Je sais que j’écris beaucoup, et que régulièrement, je cherche des noms compliqués, mais mon blog n’est pas mes romans, et mieux vaut rester simple.
La famille n’a pas d’animal de compagnie, et cela fait très longtemps que je ne suis plus habituée à ne pas en avoir. Mais il faudra bien que je me réhabitue, cette année.

Je pense que je pourrais mieux me plaire dans cette famille, que dans celle que j’avais avant. Elle a l’air d’avoir vraiment la volonté de m’intégrer. On verra bien avec le temps.

Publicités

4 réflexions sur “Ma famille d’accueil

  1. Tu me donnes envie… ^^
    En fait, quand je serai diplômée (l’année prochaine si tout va bien), il est peu probable que je trouve du boulot direct comme prof de français en Angleterre, donc il faudra peut-être que je passe par la même case que toi. 😉 Je note donc tout ce que tu dis ici, vu que l’organisation c’est pas mon fort.
    J’espère de tout coeur que ce que ta famille t’a dit ne sera pas du vent, parce que tu seras vachement chouchoutée sinon! 😀

    J'aime

    1. J’essaie de donner envie, alors si ça marche, tant mieux ^^.
      Etre au pair, je trouve que c’est vraiment un bon moyen pour avoir un pied dans le pays où on voudrait aller. En plus, en regardant certaines annonces, des familles proposaient à leur future au pair de les aider à trouver des petits boulot à côté, dont assistante de langue française dans les écoles qui se trouve pas très loin. Donc, tu pourrais vraiment trouvé ton bonheur. Après, tu dois avoir des systèmes qui te permette de venir en Angleterre pour être prof sans passer par la case « au pair ». Surtout que tu parles déjà bien anglais. Si ça se trouve, tu pourrais trouver direct un boulot de prof :).
      Je croise les doigts pour ce qu’ils m’aient dit ne soit pas du vent non plus. Pour le moment, avec les mails qu’on s’échange, je trouve que ça s’annonce bien, mais j’essaie de garder une distance, encore. Je ne veux pas être trop déçue si ça ne se passe pas comme je veux. Mais le billet pour Izmir est acheté et à mon nom, alors à moins d’un gros truc, je sais que ça se fera, et quand je sais ça, c’est dur de ne pas être trop excitée 😀

      J'aime

Un petit message pour égayer ma journée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s