Exemple de travail qui peut être demandé

Réédition de cet article

Être Au Pair ne signifie donc pas se tourner les pouces. C’est un travail comme un autre, et plutôt assez important car on participe quand même à l’éducation de jeunes enfants. Après, contrairement à ce qu’on pourrait croire (ou vous faire croire), vous n’aurez pas non plus un emploi du temps précis. Il faut savoir être flexible et réagir en fonction de la situation. Si le mardi, on est censé les emmener au parc, mais que ce mardi-là, il pleut à torrent ou qu’un des enfants est fatigué, on privilégiera plutôt une activité à la maison, et qui évite d’inclure la Tv. Je sais que l’année dernière, on a passé beaucoup de devant la Tv, mais je vais essayer d’y remédier.

Même s’il faut être flexible, il y a des tâches qui se ressembleront énormément de jour en jour.

Le matin :

  • Se lever, de préférence avant les enfants si on tient à manger tranquillement (c’est aussi souvent une demande de la famille, mais franchement, regarder des enfants manger sans rien avoir à faire d’autre, c’est un peu déprimant, alors autant manger en même temps qu’eux).
  • Aider à lever les enfants
  • Les aider avec le petit déjeuné (ça dépend beaucoup de l’âge des enfants. Les plus grands se débrouillent très bien tous seuls…normalement !)
  • Les aider à se préparer pour l’école (s’habiller, se laver, se brosser les dents, vérifier les cartables et packlunch…)
  • Les emmener à l’école

L’après-midi :

  • Retourner les chercher à l’école
  • Leur donner leur goûter et les aider avec leurs devoirs.
  • Les emmener au parc, jouer avec eux, les divertir en attendant le retour des parents
  • Leur préparer le diner (ça dépend beaucoup des familles dans lesquelles vous tomber. Dans certaines, il n’y a pas besoin de les faire manger car les parents s’en occupent)
  • Parfois, il faut aider les parents pour les mettre au lit.

Les enfants sont à l’école entre 9h et 15h30 (avec pas mal de variantes selon les régions et même les écoles). Mais ce n’est pas pour ça que vous serez totalement libre pendant ce temps-là. Une grande majorité des familles demandes de l’aide aux tâches ménagères. Ça doit rester simple, pas de gros ménage de printemps ou une bassine de linge de 15 jours.

  • Passer l’aspirateur/serpillière/balai
  • Faire la poussière
  • Ranger la chambre des enfants (de préférence avec l’aide des enfants, pour leur apprendre)
  • Laver et repasser le linge des enfants (parfois celui des parents, mais c’est rare)
  • Nettoyer la cuisine et la salle de bain (mais pas à fond non plus)

Enfin, faire tout ce que vous devriez faire si vous étiez dans votre propre maison. Après, je trouve ça normal. Vous vivez avec une famille, vous devenez membre à part entière de cette famille et vous utilisez toutes les pièces de la maison (ou presque toutes les pièces, parce que normalement, vous n’aurez jamais à aller dans la chambre des parents) et c’est normal d’aider un peu.
Il y a également tous les petits trucs comme débarrasser la table, mettre le lave-vaisselle en route, changer de rouleau de PQ quand il est vide, etc.

Après, votre travail principal doit rester la garde des enfants. J’ai vu des annonces qui demandaient 70% voire 80% de ménage pour 20-30% de surveillance des enfants, mais pour moi, ce n’est pas être Au Pair, mais plutôt femme de ménage plus bonus.
A ça s’ajoute des soirées de baby-sitting. Ça va de 1 à 2 soirées dans la semaine à 1 à 2 soirées dans le mois. Ça dépend là encore beaucoup de la famille dans laquelle vous vous retrouvez. Par exemple, dans ma première famille d’accueil, j’ai dû avoir 3 ou 4 soirées de baby-sitting dans l’année. La mère étant divorcée, elle profitait des soirées où ces filles étaient chez leur père pour sortir. Et de toute façon, elle ne sortait pas beaucoup. Mais si vous vous retrouvez à faire plus de baby-sitting que n’indique votre contrat, vous êtes normalement payé plus.

Ce travail n’est évidemment pas gratuit. En plus d’être nourri, loger et héberger, vous êtes payé. Comme ce n’est pas un travail vraiment reconnu, et vu le montant donné, on parle plus d’argent de poche que de salaire. Le montant dépend du pays que vous choisissez, et toujours de la famille. En Angleterre, ça va de £50 à £120 par semaine, avec une moyenne général de £70. A ça s’ajoute souvent d’autres avantages, qui varie selon la famille et la région où on se trouve. J’ai vu des familles qui payait le téléphone et la carte d’abonnement du métro, d’autres qui ajoutaient l’Au Pair sur leur abonnement cinéma/gym/bibliothèque, d’autre encore qui se retrouve avec une voiture rien que pour eux (comme moi avec ma première famille). Donc même si vous n’avez qu’une paie de £50 (ce que je n’ai quand même pas vu souvent), il est possible qu’il y ait d’autres avantages à côté.
Vous êtes également obligé d’avoir une chambre individuelle. Vous avez besoin de votre espace personnel rien que pour vous, et donc d’avoir une chambre que vous ne partagerez pas. En plus de ça, vous avez au moins un jour de libre, souvent 2, et même si ce n’est pas partout, c’est souvent le weekend, dont vous pouvez profiter pour voir le pays dans lequel vous êtes, et pour sortir avec des amis. Egalement, l’accès au wifi. Ça parait idiot de le dire, mais j’ai vu beaucoup de familles le préciser alors moi aussi, je le redis.

Voila ce que je pourrais dire sur le travail d’au pair. Je ne pense pas avoir oublier quelque chose.

Publicités

2 réflexions sur “Exemple de travail qui peut être demandé

  1. Très bonne article – ça donne un bon idée de ce qu’il faut attendre en étant Au Pair. J’avais quelques amies qui sont parties pour être Au Pair, en pensant que ça serait quelques chose de très facile qui leur donneraient l’opportunité de voyager beaucoup. Elles étaient vraiment étonnées par tout le travail que ça implique.

    J'aime

    1. J’avais écris cet article avant même d’être au pair, j’ai juste rajouté quelques trucs que j’ai appris cette année. S’occuper d’enfants, c’est loin d’être facile, et c’est vrai qu’on peut voyager quand on a du temps libre, mais ce n’est pas si simple. Et on est là en premier lieu pour s’occuper des enfants, pas voyager. J’ai rencontré un certain nombre d’au pair qui étaient également surprises par tout le travail à faire. Mais moi, j’ai préféré prévoir le pire, et finalement, j’ai passé une excellente année !

      J'aime

Un petit message pour égayer ma journée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s